L’assistance d’une clientèle diversifiée (tant du côté employeur que travailleur) et la fréquentation des Cours et Tribunaux durant de nombreuses années, nous ont menés au constat du caractère inadapté du processus judiciaire dans bon nombre de situations.

L’issue dite « positive » d’une procédure judiciaire n’enlève pas la souffrance, le sentiment de non reconnaissance (le monde judiciaire n’a pas le temps d’entendre les parties) et laisse des clivages indélébiles entre parties.

Pour résoudre certains conflits, il parait donc préférable d’avoir recours à la médiation. Il s’agit un processus basé sur la communication et la coopération qui permet aux parties (a) d’exprimer leurs émotions, (b) de s’interroger sur leur contribution au différend qui les occupe et ce, sans préjugé ni jugement, (c) de rétablir un dialogue et (d) d’aboutir - en dépassant les positions auxquelles chacun a naturellement tendance à s’accrocher- à des solutions originales qu’une négociation au sens strict n’aurait pas permises.

La pratique démontre que la solution construite trouvée par les parties au terme du processus n’aurait dans bien des situations pas pu être imaginée à l’entame de la procédure. Les solutions sont choisies et donc respectées. Elles peuvent en outre être reprises dans un jugement d’homologation et avoir la même force exécutoire que toute autre décision de justice.

Le processus est confidentiel, non liant (chaque partie peut sortir à tout moment de la médiation si elle le souhaite), limité dans le temps ( 5 séances de médiation sont en principe suffisantes dans un conflit classique en droit du travail) et non exclusif d’une procédure judiciaire à défaut d’accord.

Nous pouvons intervenir :

- Tant en qualité de médiateur si les parties ne nous ont jamais consultés (garantie d’indépendance et d’impartialité). Gaëlle Jacquemart est reconnue comme médiatrice agréée en droit social par la Commission fédérale de médiation ;

- Qu’en qualité de conseil spécialisé en droit social dans le cadre du processus de médiation.

Vous recherche un avocat ouvert aux modes de règlement alternatif de litige ?

Contactez-nous :

Info@co-laboris.be
+32 498 24 83 81